Les méthodes d'observation de la fertilité

Méthode d'observation de la fertilité à un indice: la glaire cervicale

 

Ce type d'observation repose sur la sensation à la vulve de la glaire issue du col de l'utérus.

 

La sensation et l'aspect de cette glaire permettent d'identifier les phases infertiles, puis l'entrée en phase fertile, le pic appelé "jour Sommet", et l'infertilité post-ovulatoire.

  

Elle est valable quelque soit la longueur des cycles et quelle que soit leur régularité. 

 

A partir des observations, 4 règles simples sont appliquées, pour différer ou favoriser une grossesse.

 

Elle ne nécessite aucun appareil, ce qui en fait une méthode facile à suivre en toutes circonstances! Elle demande cependant de se faire confiance dans les observations et ne propose qu'un indice, cependant suffisant de par lui même.

 



Cette méthode repose sur l'observation de deux signes de fertilité: le signe de la glaire et le signe de la température.

 

Le signe de la glaire permet d'identifier l'entrée en phase fertile, le signe de la température permet d'identifier la fin de la phase fertile et le début de la phase infertile post ovulatoire.

 

Des règles seront appliquées en fonction de la période et des circonstances.

 

Cette méthode nécessite de prendre sa température selon des conditions très précises. Elle peut être vue comme plus contraignante, mais peut aussi rassurer par la donnée paraissant plus "objective" du thermomètre.

 

En cas de difficultés d'observation ou de désir de fiabilité accru, il pourra être rajouté la palpation du col de l'utérus qui donne également des indications sur la fertilité, et/ou un calcul des jours par rapport aux cycles précédents, associé aux autres signes.

Méthode d'observation de la fertilité à plusieurs indices: glaire cervicale, température basale +/- col de l'utérus et calcul.